L'essentiel

Un Ophrys qui se distingue des autres espèces du genre présentes en Normandie par deux originalités : la forme de son labelle et son habitat.

L'écologie

Espèce plutôt calcicole et d’affinité nettement plus forestière que les autres Ophrys normands ; on la trouve en lisière, en sous-bois clair, en talus boisés, et parfois en pelouses ouvertes.

L'époque de floraison

De début mai à fin juin, suivant les stations.

La distribution en Normandie

Ophrys insectifera est absent de la Manche et est cantonné à la Normandie sédimentaire. Il y a néanmoins peu de stations dans le Calvados et très peu dans l’Orne. L’espèce est plus répandue dans les vallées de la Seine et de l’Eure, et le pays de Bray.

Les espèces proches

Un Ophrys parfaitement identifiable !

Les hybrides

Hybrides possibles avec d’autres Ophrys, et entre autres avec Ophrys aranifera/sphegodes.

Les insectes pollinisateurs

Malgré ce que pourrait vouloir suggérer le nom français de cette orchidée, Ophrys mouche, ses principaux insectes pollinisateurs ne sont pas des Diptères mais des Hyménoptères, en particulier deux petites guêpes.

Les statuts : protection et listes rouges régionales

  • Espèce non protégée en Normandie
  • En Normandie : _LC_ Espèce à préoccupation mineure
Ophrys Insectifera par Evelyne Clée
Evelyne Clée 04 05 2019 (27)

Galerie

  • Post Category:Espèces normandes
  • Post last modified:15 mai 2020