L'essentiel

Une des orchidées les plus communes en France ; c’est aussi le plus répandu des Epipactis en Normandie.

La plante, pourtant souvent généralement robuste, n’est pas si facile à repérer, avec ses fleurs verdâtres à rougeâtres.

L'écologie

C’est une espèce des zones ombragées ou demi-ombragées : forêts, bois, lisières, talus routiers et bords de chemins ombragés.

L'époque de floraison

De mi-juillet à mi-août, suivant les stations.

La distribution en Normandie

L’espèce est présente dans les cinq départements, avec cependant un nombre de stations plus faible dans la Manche.

Les espèces proches

Confusion possible avec quelques autres Epipactis, comme E. purpurata, E. leptochila et E. muelleri, mais ces trois espèces sont bien plus rares en Normandie.

Les hybrides

Hybrides possibles avec Epipactis purpurata, E. leptochila et E. muelleri.

Les insectes pollinisateurs

Insectes de l’ordre des Hyménoptères (abeilles, guêpes, bourdons), et bien plus rarement de l’ordre des Coléoptères et des Diptères.

Les statuts : protection et listes rouges régionales

  • Espèce non protégée en Normandie
  • En Normandie : _LC_ Espèce à préoccupation mineure
Epipactis Helleborine par Evelyne Clée
Evelyne Clée 06 07 2012 (27)

Galerie

  • Post Category:Espèces normandes
  • Post last modified:9 mai 2020