L'essentiel

Sinon le plus rare, certainement le plus localisé des Epipactis normands. Une espèce forestière peu voyante et très peu observée.

L'écologie

C’est une espèce calcicole présente en plein ombre sous couvert forestier caducifolié.

L'époque de floraison

De mi-juillet à mi-août.

La distribution en Normandie

Uniquement en Seine-Maritime ; d’une part en limite nord-est de la région où les dernières observations datent déjà d’une quinzaine d’années dans quelques parcelles de la forêt d’Eu ; d’autre part en forêt de Caudebec-en-Caux où des observations plus récentes avaient été faites par des membres de la SFO Normandie, sur une station a priori détruite aujourd’hui.

Les espèces proches

Confusion possible avec d’autres Epipactis dont E. helleborine, beaucoup plus répandu. La forme du labelle est le critère principal de différenciation.

Les hybrides

Rares hybrides observés avec E. helleborine.

Les insectes pollinisateurs

Epipactis leptochila est une espèce autogame. Toutefois, des « visites » d’insectes, essentiellement de l’ordre des Hyménoptères, ont été observées, et les hybrides, bien que rares avec E. helleborine, sont une preuve de la présence occasionnelle d’insectes pollinisateurs.

Les statuts : protection et listes rouges régionales

  • Espèce non protégée en Normandie
  • En Haute-Normandie : _CR_ Espèce en danger critique
Epipactis Leptochila par Bernard Musart
Bernard Musart 20 07 2006 (76)

Galerie

  • Post Category:Espèces normandes
  • Post last modified:15 mai 2020