L'essentiel

Cet Epipactis aux petites fleurs intensément colorées est un des plus faciles à reconnaître.

L'écologie

C’est une espèce calcicole affectionnant les pelouses, les parties écorchées des éboulis et talus, parfois les lisières, toujours en situation bien ensoleillée.

L'époque de floraison

De fin mai à fin juin.

La distribution en Normandie

Les rares stations de l’Orne et du Calvados se situent en limite ouest de l’aire de répartition de cette orchidée. Epipactis atrorubens est en revanche bien présent dans les vallées de l’Eure et de la Seine, ainsi qu’en pays de Bray.

Les espèces proches

Pas de confusion possible avec d’autres Epipactis, compte tenu de son biotope et de ses fleurs caractéristiques.

Les hybrides

Hybrides observés avec d’autres espèces d’Epipactis.

Les insectes pollinisateurs

Insectes de l’ordre des Hyménoptères, essentiellement du genre Bombus (bourdon).

Les statuts : protection et listes rouges régionales

  • Espèce protégée en Basse-Normandie et Haute-Normandie
  • En Basse-Normandie : _CR_ Espèce en danger critique
  • En Haute-Normandie : _LC_ Espèce à préoccupation mineure
Epipactis Atrorubens par Michel Beer
Michel Beer 04 07 1995 (27)

Galerie

  • Post Category:Espèces normandes
  • Post last modified:8 mai 2020