L'essentiel

Cet Orchis présente une particularité unique chez les orchidées normandes : son inflorescence qui s’épanouit de haut en bas. Par ailleurs, son labelle filiforme évocateur permet de le reconnaitre avec certitude.

L'écologie

Espèce calcicole des pelouses exposées, lisières, ou sous-bois clairs.

L'époque de floraison

De début mai à début juin, suivant les stations.

La distribution en Normandie

Orchis simia est absent de la Manche. Il n’est présent que dans une seule commune du Calvados et dans une dizaine de l’Orne.

Dans les deux autres départements, il reste peu répandu et est observé essentiellement dans les vallées de la Seine et de l’Eure.

Les espèces proches

Aucune confusion possible.

Les hybrides

Hybridation assez fréquente avec Orchis purpurea.

Les insectes pollinisateurs

Insectes de l’ordre des Hyménoptères (Apis mellifera, Andrena sp.), des Coléoptères (Cidnopsus pilosus) et des Lépidoptères (Hemaris fuciformis).

Les statuts : protection et listes rouges régionales

  • Espèce protégée en Basse-Normandie et Haute-Normandie
  • En Basse-Normandie : _CR_ Espèce en danger critique
  • En Haute-Normandie : _NT_ Espèce quasi menacée
Orchis Simia par Evelyne Clée
Evelyne Clée 16 05 2013 (76)

Galerie

  • Post Category:Espèces normandes
  • Post last modified:8 mai 2020