Les Anémones pulsatilles en fleurs sur les coteaux de la Seine (à gauche ci-dessus) sont les annonciatrices du début de la saison normande des orchidées. L’Orchis géant (Himantoglossum robertianum), découvert ces dernières années dans le Calvados et dans la Manche, a été observé aussi dans l’Eure cette année (à droite ci-dessus). Il s’agit certainement dans ce dernier cas de plantes introduites. (Rappelons que toute transplantation d’orchidées est à proscrire)Enfin, le 18 mars, un pied est observé en Seine-Maritime, sur un talus routier.

La fin de l’hiver est l’occasion de repérer certaines espèces remarquables par leur rosette basale; ci-dessus au centre celles de l’Orchis de Fuchs, repérées début mars aux environs de Caen.

  • Post Category:Actualités
  • Post last modified:31 mars 2022