Cartographie

Cartographie des espèces d’Orchidées normandes
 

La Société Française d’Orchidophilie a de nombreux objectifs, l’un d’entre eux étant de cartographier les orchidées poussant naturellement sur le sol français.
Cartographier, ce n’est pas uniquement inventorier et faire des points sur des cartes. La cartographie est le point de départ de nombreuses actions de protection. C’est aussi grâce à la cartographie que nous pouvons suivre les variations des aires de répartition d’une espèce, l’apparition ou ( bien trop souvent ) la disparition de nos protégées.
Toutes les données sont intéressantes. Une donnée peut vous sembler anodine car vous voyez une orchidée à un endroit depuis plusieurs années, et que vous êtes convaincu qu’elle est répertoriée dans notre base, or rien ne dit que c’est le cas.

Cette cartographie, initialisée par Stéphane Chodan en 1987 et relayé à partir de 1991 par Michel Démares, a débouché sur la publication de l’Atlas des Orchidées sauvages de Haute-Normandie (ouvrage édité par la SFO en 1997). Ce travail a ensuite été poursuivi par Sébastien Kepka. Une nouvelle cartographie mise en place par le groupe « Carto » de la SFO-Normandie (Florence Béteille, Gwendal Bodilis et Christian Noël) a vu le jour en 2009. Les nouvelles cartes, mises à jour début 2012, ont été réalisées par Gwendal Bodilis. Elles intègrent les données du Conservatoire des Espaces Naturels de Haute Normandie, du Conservatoire National Botanique de Bailleul ainsi que les données de la Basse-Normandie fournies par Alain Rongier (Manche), Michel Beer (Calvados), François Radigue (Orne).

Actuellement, la SFO nationale demande à ses “antennes” régionales de venir renseigner une base de données qui permettra d’élaborer la cartographie des orchidées à l’échelle de la France. La mise en ligne et la consultation des données locales (ici) peuvent aussi être faites par de simples observateurs. Alors n’hésitez pas…